Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 14:36

Bonjour !


Je m’appelle Evan, et j’ai eu 2 ans le 17 mars 2008.


Ma maman, Nathalie, a été la première filleule de Cécile.
Elle était allée aux réunions à Balzac avec son gros ventre, et cet accompagnement pendant les premiers temps, elle avait trouvé ça génial comme idée.

Pourtant j’ai une cousine qui a été allaitée 14 mois, et l’entourage pour aider les mamans qui allaitent, c’est idéal. Mais une personne de plus, dans les moments un peu délicats, c’est bien aussi… Parce que les nouvelles mamans ont beau être motivées, parfois elles doutent, et de bons conseils, ça fait du bien !


A la maternité
on disait à maman de me mettre loin d’elle, pour ne pas que je la sente et que je lui demande de me prendre dans ses bras ! On lui disait aussi de ne pas me donner le sein à chaque fois que je le demandais…

Heureusement que maman a tenu le coup et que malgré la fatigue, la peur de mal faire et les hormones en folie qui vous perturbent la réflexion, elle a gardé son idée première et a appliqué tous les conseils qu’on lui avait donné à A laitT: j’ai tété à la demande, aussi souvent que je le souhaitais, et maman a eu très vite plein de lait.

A mon retour à la maison, Marraine Cécile est venue me voir. Elle a regardé comment je tétais, comment j’étais placé, comment je m’endormais dans les bras de maman… et elle a dit que tout allait bien ! Ca a rassuré maman, et c’est important d’avoir une maman rassurée.

Au bout d’un mois, quand maman était vraiment fatiguée de ses courtes nuits et de toutes ces tétées, c’est Cécile qui lui a dit que c’était normal, qu’il y avait des poussées de croissance, et que ça n’allait pas durer…

Et quand j’ai eu 2 mois,
et que j’ai attrapé du muguet, devinez qui nous a aidé ? Encore Cécile !!! Une sage femme qui répond au téléphone alors qu’on est dimanche, qui donne à votre maman une ordonnance pour aller chercher le médicament qui va enfin permettre à ses seins de ne plus lui faire mal au point de pleurer pendant la tétée, et donc de continuer à allaiter : c’est pas beau ça ???

On serait bien venu vous dire tout ça de vive voix, lors des réunions, mais maman a repris le travail, et on n’était pas disponibles. Jusqu’à cette date, et donc mes 5 mois ½, elle m’a nourri exclusivement au sein. Grâce aux conseils d’A laitT (encore !!!), elle avait tiré et congelé son lait. J’ai donc eu du lait de maman jusqu’à 6 mois.

Ensuite on a pris un autre rythme, car maman travaillait à temps plein. Je tétais le matin, le soir, et tant que je voulais pendant les week-end.


Notre relation privilégiée a duré jusqu’à mes 16 mois. J’ai décidé d’arrêté tout seul, petit à petit, et le lait de maman a diminué tranquillement.

Maman a adoré allaiter longtemps, et tout ce qui va avec… Je me suis endormi au sein jusqu’à 1 an, j’ai dormi dans le lit de papa et maman longtemps, j’ai été très « materné ».


Et aujourd’hui je suis un petit garçon très indépendant, qui affirme son caractère et sa personnalité.

Pendant l’été je vais déménager à la montagne, en Savoie. Si papa et maman se décident à me donner un petit frère ou une petite sœur, j’espère qu’ils trouveront là-bas une antenne
d’A lait !?

Partager cet article

Repost 0
Published by A lait T - dans témoignages
commenter cet article

commentaires

Cecile 25/05/2008 20:33

Rien de plus encourageant pour une marraine que le témoignage touchant de Nathalie et Evan. Plein de bonnes choses à vous trois pour un nouveau départ en savoie. Cécile

fin de l'association

 

Suite au manque de volontaires pour gérer l'association, 

le conseil d'administration a décidé lors de sa réunion du 9 février de dissoudre AlaitT 

Nous remercions chaleureusement toutes celles qui se sont impliquées

et  toutes celles qui nous ont fait confiance pendant ces 17 années.


La boite mail reste cependant ouverte ces prochains mois

Vous pouvez poser vos questions par mail alaitt@hotmail.fr

 

 

 

Nous contacter

accueil tél03 80 71 23 01 

03 80 48 03 67  en soirée

de préference par mail : alaitt@hotmail.fr 

ateliers portage